le RECIT DU CIRQUE…DE LA VALLEE DES MORTS

Ce roman a été publié la première fois en 1975,  chez Buchet-Chastel, puis réédité en 2000 chez Présence Africaine. le prologue de l’auteur : ……..   A une mère africaine pour avoir pleurer un fils. …..  car parfois il faut bien se laisser glisser comme l’eau d’une source au lever du jour….sortir de la carapace d’acier Read more about le RECIT DU CIRQUE…DE LA VALLEE DES MORTS[…]

SIECLE DE PYGMEE TWA, 3ème chapitre, page 35-36

Naitre Pygmée dans la grande vallée du Rift a quelque chose d’extraordinaire, car les individus de ma tribu sont aussi libres de leurs mouvements que ne l’étaient Adam et Eve. Nous, les Pygmées, sommes peut-ètre les seuls humains à pouvoir retracer en quelques heures les différentes étappes ayant marqué l’évolution humaine depuis l’àge de la Read more about SIECLE DE PYGMEE TWA, 3ème chapitre, page 35-36[…]

SIECLE DE PYGMEE TWA, 10ème chapitre, page 135-136

Comme le temps passe vite !Hier,j ái fèté mes soixante-treize ans et constate que je n’ai plus toute l’énergie de ma jeunesse. Mais j’ai de la chance pour un Pygmée, car en général,ceux qui vivent dans la forèt ne dépassent pas la quarantaine. Pour un peu, je pourrais faire figure de demi-dieu pour les membres Read more about SIECLE DE PYGMEE TWA, 10ème chapitre, page 135-136[…]

SIECLE DE PYGMEE TWA, 5ème chapitre, page 63 et 64

Ce matin, je me suis réveillé si tot pour voir le soleil se lever sur les chaines das Virunga.Pour rien au mondeje ne voudrais manquer ce spectacle quotidien de lumière et de beauté; la nature africaine est un miracle permanent. Je remercie chaque jour le Ciel de m’offrir le prodige d’un jour nouveau et me Read more about SIECLE DE PYGMEE TWA, 5ème chapitre, page 63 et 64[…]

DAS JAHRHUNDERT DES PYGMÄEN TWA, Übersetzung ins Deutsche, von Edith Toure, 5. Kapitel, s-63-64

Diesen Morgen bin ich früh aufgewacht. Für nichts auf der Welt möchte ich das tägliche Schauspiel  aus Licht und Schönheit  missen .  Die Natur in Afrika  ist ein immer wiederkehrendes Wunder. Jeden Tag danke ich dem Himmel ,dass er mir einen neuen Tag geschenkt hat . Ich sage mir : »  Du lebst noch und bist Read more about DAS JAHRHUNDERT DES PYGMÄEN TWA, Übersetzung ins Deutsche, von Edith Toure, 5. Kapitel, s-63-64[…]